Les grandes ailes

Les grands oiseaux sont souvent majestueux en vol ou posés, je photographie chaque été les vautours du Verdon, mais le reste de l’année je ne manque pas les cigognes, hérons, grues cendrées et autres aigrettes.

Une première série consacrée aux aigrettes :

L’aigrette garzette que je croise régulièrement sur l’Ile de Ré.

Cliquer pour agrandir les photos.

Les grandes aigrettes se retrouvent pour dormir dans la réserve de Saint Denis du Payré, ces photos ont été prises au réveil tôt le matin.

Cliquer pour faire défiler la galerie.

A Saint Denis du Payré vous pouvez aussi observer les cigognes blanches qui viennent nicher.

Cliquer pour faire défiler la galerie.

Cigogne blanche-2017

Cigogne blanche-2017

Et grâce à Christian König, photographe professionnel, j’ai eu l’occasion de réaliser un stage, afin d’observer les grues cendrées. Elles séjournent dans la réserve de Saint Denis du Payré de novembre à février, elles viennent y dormir plus exactement, alors pour les photographier il faut être présent tôt le matin et en fin d’après-midi. Cette année les bénévoles de la LPO en ont dénombré environ 400.

Cliquer pour faire défiler la galerie.

Grues cendrées-2017

Grues cendrées-2017

Le Héron cendré est assez commun dans nos marais, on le voit aussi régulièrement le long des routes, mais dès qu’on s’avise d’arrêter la voiture il décolle, mais j’ai quand même réussi à le photographier.

Héron cendré-2016

Héron cendré-2018

Héron cendré-2016

Sur les photos suivantes vous retrouverez les vautours du Verdon, mais n’hésitez pas à consulter la partie de ce site qui leur est plus particulièrement consacrée.

http://so-m.fr/2018/04/14/vlog-les-vautours-du-Verdon/

Vautour fauve-Verdon-2016

Vautour fauve-Verdon-2017

Vautour fauve-Verdon-2016

Vautours-Verdon-2017

Vautour fauve-Verdon-2017

Vautour Fauve-2017

2 comments on “Les grandes ailes”

  1. Francois PROUSTEAU dit :

    Que de belles photos. Félicitations. J’ai un faible pour la majesté du vautour du Verdon. Bravo

    1. soniam dit :

      Merci pour vos encouragements, François. Et j’espère retourner rapidement dans le Verdon pour les observer de nouveau et vous ramener de nouvelles photos.

Répondre à soniam Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *